Ma commune propre

Pas de crottoir sur mon trottoir !


Vous aimez votre maison, vous nettoyez votre allée, vous ne jetez pas de papier sur votre trottoir ? N’oubliez pas non plus de ramasser les déjections de votre fidèle compagnon à quatre pattes sur la voie publique ! Procurez-vous un stock de sachets pour récupérer les « petits cadeaux » laissés par Médor. Une attitude qui a du chien !

Qui n’a jamais marché sur une déjection canine au beau milieu du trottoir et pesté de devoir nettoyer ses chaussures malodorantes avant de remonter dans sa voiture ou de rentrer chez soi ? De quoi vous mettre d’une humeur de chien pour le reste de la journée… Même si certains diront que ça porte bonheur !

Les crottes de chiens jonchent fréquemment les bas-côtés des rues, les pelouses publiques ou même le jardin du voisin, trop souvent considérés comme des toilettes publiques canines. Loin d’être anodines, ces déjections posent pourtant problème en matière de propreté publique et d’image de la cité. Rappelons en outre que, plus qu’un geste de civisme, ramasser les déjections de son chien est une obligation. Ceux qui l’ignorent s’exposent à une amende administrative pouvant s’élever jusqu’à 350 euros.

Après le soutien logistique apporté aux équipes de volontaires qui ont collecté les déchets sauvages, Ipalle axe sa campagne « Ma commune propre » sur les déjections canines. Parce que le trottoir n’est pas un crottoir… et la pelouse du voisin non plus !

Pas de crottoir sur mon trottoir
Pas de crottoir sur mon trottoir