Traitement des co-produits

Les boues

Pour les excédents de boues récoltés sur les stations d’épuration, il existe 3 types de valorisation suivant divers critères de qualité de ces dernières.

Valorisation en tant qu’engrais organique

Pour la valorisation en agriculture, ces boues doivent subir différentes analyses et répondre à certaines normes : métaux lourds, éléments trace métallique (ETM) et composés trace organique (CTE). Après analyses, une demande de certificat est introduite à l’Office   Wallon des Déchets (OWD), suivie d’une demande de dérogation auprès du Service Public Fédéral (SPF). La gestion de la valorisation (transport, épandage et le suivi administratif) est confiée à un sous-traitant.

Valorisation énergétique par co-incinération

Les boues dont les analyses ne respectent pas les normes sont envoyées en valorisation énergétique (co-incinération avec les déchets ménagers ou incinération en cimenterie).

Valorisation énergétique par Biométhanisation

La biométhanisation  est un procédé de transformation de la matière organique par un ensemble de micro-organismes, en l’absence d’oxygène (anaérobie).Ce phénomène s’accompagne de la production de « biogaz », mélange gazeux combustible, et d’un résidu appelé « digestat ».

Document à télécharger

Fiche digestion anaérobie des boues d'épuration de Mouscron 

 

Les graisses et les flottants

Les graisses et les flottants sont éliminés par incinération selon deux filières :

  • Soit, ils sont envoyés vers un lit de séchage préalablement à leur élimination par incinération.
  • Soit, ils sont collectés  par une firme spécialisée qui en assure le traitement.

Les sables

Les sables sont redirigés vers les stations de traitement des curures d’avaloirs d’Ath et de Mouscron.

Les déchets divers issus du dégrillage

Ces déchets divers sont envoyés en incinération au centre de valorisation des déchets de Thumaide.